INPUT SELECTOR: Chi - The Original Recordings (reissue)

Fondé en 1984 par Hanyo van Oosterom, Chi fut l’un des premiers groupes européens à jouer de l’ambient sur scène. Hanyo est à la basse, guitare, piano, percussion et synthé, Willem Cramer s’occupe des loops, séquences, percussions et guitare, Koos Derwort joue avec sa voix, des flutes en bambou et une clarinette, Michel Banabila à l’orgue, des objets trouvés, et le tout est traité par Jurgen Brouwer.

« The Original Recordings » fut enregistré en live en 1985 sur un enregistreur cassette 4 voies, dans une ferme à Moordrecht aux Pays-Bas. Le 8 ème morceau de l’album, « Kuhl II », fut enregistré au Paradiso à Amsterdam. Sorti à l’origine en CD sur Staalplaat/Container Music, il fut remasterisé en 2015 et déterré par le label anglais Astral Industries sur lequel il sera pressé ce mois-ci après deux disques par DeepChord et Wolfgang Voigt, rien que ça. La sortie est annoncée pour le 29 février.

Le voyage commence par Kuhl dont les nappes viennent petit à petit se lier aux percussions puis aux rifs de guitares et aux synthés. Before The Mountains prend la suite avec une boucle répétée tout au long du morceau, sur laquelle fluctueront percus et rifs de guitare électrique.
Troisième piste de l’album, Hopi fut la première enregistré par Hanyo pour Chi. On croirait entendre une sorte de cithare mêlée à divers instruments, basse et voix. Arrive ensuite Twisted Camel, sans doute mon préféré de l’album, qui sonne plus électronique malgré le son des flutes de bambou, des gongs et des petites notes aiguës donnant un côté céleste à cette piste.

Le deuxième disque s’ouvre avec Mahat qui pose l’atmosphère avec une nappe très douce sur laquelle évoluent percussions et flutes. Soppin’, plus rythmé, commence sur une basse presque acid greffée à des petits clappements, une mélodie magique et des airs de clarinette. Dance marque une note tribale et percussive avant de laisser Kull II clôturer plus suavement cette épopée unique.

31 ans plus tard on se laisse happer par l’album entier dès l’écoute de chacun des morceaux. Surpris par la fraicheur des tracks qui sonnent très actuels grâce aux sonorités électroniques, on imagine bien à quel point le groupe était à l’époque avant-gardiste. Une sortie à ne pas louper, surtout quand on sait que les précédents disques ont été vendus autour de 100€ sur Discogs.  (Arnaud)

chi2

youtube Twitter bandcamp-logo Facebook reverbnation soundcloud vimeo lastFM mixcloud Blogger

Music composer & sound artist. Michel Banabila releases music since 1983 and has produced musical scores for numerous films, documentaries, video art, theatre plays & choreographies. His music varies from minimal loop-based electronica, 4th world and neoclassical pieces, to drones, experimental electronica and tribal ambient. In addition to acoustic instrumentation, Banabila uses electronics, field recordings, and snippets from radio, tv and internet.

Bureau B, Séance Centre, Pork Recordings, Tone Casualties, Challenge Records, Steamin' Soundworks, Tapu Records.